Ils se sont lancés

Des structures engagées

Les entreprises responsables

Les établissements scolaires

Le grand public présent

Les collectivités engagées

Cartographie des PFS réalisés

PFS réalisés ou en cours*

Outils de cohabitation installés*

Dont nichoirs à oiseaux*

Dont gîtes à mammifères*

*au 3 août 2022

Retrouvez toutes les photos de nos PFS dans la << galerie >>

Les entreprises responsables

Habitat 76

En 2020, les débuts du Plan Faune Sauvage se mettent en place via l’installation de nichoirs et gîtes dans 4 résidences d’Habitat 76. Quelques mois après l’installation et une fois l’hiver passé, une journée de contrôle a été réalisée afin d’assurer leur viabilité à long terme. Des micro-caméras filaires ont été utilisées afin de déterminer si les nichoirs et gîtes ont été utilisés comme abri pour l’hiver et donc futur lieu de nidification. En 2021, Habitat 76 a renouvelé sa confiance avec la mise en place d’un PFS sur 4 nouvelles résidences. Grâce au nouveau protocole mis en place qui reprend les 3 étapes présentées dans la partie un PFS global, cette année a été au-delà de ce qui a été fait précédemment. avec la mise en place de 4 gîtes à hérisson, 3 gîtes à écureuil, 1 nichoir à chouette hulotte, 2 nichoirs à moineau domestique, 4 nichoirs semi-ouverts et 5 nichoirs losange dits « à mésange ». Bien sûr, chaque temps d’installation a également permis de sensibiliser les résidents et habitants et un suivi va être réalisé après l’hiver 2022.

Panneaux explicatifs

Nichoirs installés

Gîtes installés

Résidences participantes

Poteaux récepteurs

Ligue de l’Enseignement de l’Eure

C’est dans un château eurois que nous avons réalisé un audit « cohabitation avec la faune ». Celui-ci avait pour objectif de déterminer les zones dangereuses pour les animaux sauvages ainsi que celles à aménager afin d’apporter davantage de sérénité ; le tout avec une pour unique mission : créer un havre de paix pour tout le monde.
Audit "cohabitation avec la faune"

Tandis que les espaces forestiers et de prairies étaient déjà très intéressants et ne nécessitaient que peu de modifications, tous les points d’eau sont à sécuriser et notamment la piscine, les mares bâchées et le système d’eau entier d’un bâtiment. En effet, aucun de ces lieux ne présentait de solution si un animal sauvage tombait dedans. La noyade était assurée. En parallèle, certains pans de murs nécessiteraient une végétalisation afin de proposer un maillage de corridors écologiques plus dense et la cohabitation avec les hirondelles de fenêtres doit être repensé tant au niveau du château que des bâtiments annexes. De quoi faire un beau PFS (Plan Faune Sauvage) !

Les établissements scolaires sont là

École primaire de Berville-sur-Seine (76)

Lycée agricole « Gilbert MARTIN » du Neubourg (27)

Animations nature réalisées

Nichoirs et gîtes installés

Animations nature réalisées

Gîtes installés

Grâce à une équipe pédagogique motivée et motivante, un PFS a été réalisé avec l’école primaire (et ses trois classes) durant l’année scolaire 2021/2022. Cette démarche pédagogique s’est composé de trois axes comprenant des outils ludiques différents en fonction des niveaux (maternelle, cycle 2 et cycle 3). Le trimestre 1 a permis de découvrir les oiseaux, le 2 les mammifères et le 3 sur les reptiles. Un cartographie de leur commune plus tard suivie du montage de nichoirs (personnalisés avec les prénoms des enfants à la pyrogravure) et il était déjà temps d’installer les outils de cohabitation choisis sur tout le territoire de Berville-sur-Seine.
Mis en place avec les élèves de première et terminale STAV, option BFS (Biodiversité et Faune Sauvage) ce PFS s’intègre dans un projet pédagogique complet puisque les élèves en ont été responsables via plusieurs équipes : cartographie des corridors écologiques dans et autour du lycée + réalisation de gîtes pour écureuils et hérissons + réalisation de gîtes à chauve-souris… Les différents gîtes ont – bien sûr – été mis en place sous la surveillance de ces jeunes gens très motivés par la sauvegarde de notre environnement local ! Une continuité va dès que possible voir le jour afin de proposer un PFS dans tout l’établissement scolaire.

Le grand public répond présent

Un PFS « régulation de chenilles »

Des chenilles dans un verger, c’est courant mais des chenilles qui le ravage c’est moins agréable pour le propriétaire des lieux qui apprécient les compotes de pomme. Une fois l’analyse ornithologique et mammalogique effectuée, c’est un plan d’installation de nichoirs à prédateurs naturels de chenilles qui a été proposé et validé. C’est donc des oiseaux connus pour leur régime alimentaire utile qui ont été invités à partager ce petit bout de terrain enclavé dans une forêt. Mésanges charbonnières, mésanges bleues, mésanges huppées et moineaux domestiques sont vos meilleurs alliés dans ces cas-là. Afin d’être au plus proche des arbres mis à mal par les chenilles, 5 poteaux à empattement ont été placés au cœur même du verger afin d’accueillir les nichoirs. Les autres ont été installés sur tout le terrain avec une seule règle : le trou d’envol vers le sud-est, le sud-ouest ou encore le nord-est.

Outils de cohabitation installés

Un PFS « cohabitation avec des chiroptères »

Outils de cohabitation installés

C’est dans un garage ouvert qu’une petite colonie de chiroptère a élu domicile. Leur présence ne dérange pas les propriétaires du lieu excepté sur une chose : leur guano. Même si cet excréments est excellent pour nos rosiers, c’est plus complexe de l’accepter lorsqu’il tombe dans votre assiette lors de vos déjeuners extérieurs. Une fois l’espèce déterminée (ici des pipistrelles communes), une plaque réceptrice a été installée sur la charpente afin de réceptionner le guano. A l’extérieur, un gîte à pipistrelle comprenant une plateforme réceptrice a également été mis en place. Son objectif : inciter la colonie  migrer vers lui ou assurer la prise en compte de sa potentielle augmentation. Ce PFS démontre bien que la cohabitation Homme/Animal est possible du moment que la volonté de colocation est présente du côté de l’humain !

Les collectivités engagées

La commune de Berville-sur-Seine

Porté par son école, le PFS de Berville-sur-Seine a trouvé dans sa collectivité et son Conseil Municipal un soutien sans faille pour mener à bien ce projet. En tant que partenaire financier (ainsi que le Département de Seine-Maritime), la commune de Berville-sur-Seine a également contribuer à sa mise en place directement sur le terrain en laissant accès à son territoire.

La ville de Lisieux

C’est dans le cadre d’une future mesure compensatoire qu’un audit « cohabitation avec la faune » a été réalisée auprès de la commune de Lisieux. Une zone humide est pressentie pour s’ouvrir au public avec l’aménagement d’un parcours sportif et une zone de pâturage extensive.
Audit "cohabitation avec la faune"

Certains arbres étant dangereux et des chemins devant être créés, ce temps d’analyse a permis la prise en compte des éléments les plus intéressants pour être conservés en chandelle (arbres morts pour insectes xylophages et cycle alimentaire lié, notamment les pics) + l’aide à la définition du tracé, en-dehors des coulées les plus utilisées et les zones de terriers.

Cartographie des PFS réalisés

Berville sur Seine – école

  Berville sur Seine (France)

Particulier – Mme & Mr C.

  27190 Ormes (France)

Particulier – Mme & Mr C.

  27190 Emanville (France)

Particulier – Mme & Mr S.

  27270 Grand-Camp (France)

Particulier – Mme & Mr O.

  27300 Caorches Saint Nicolas (France)

Particulier – Mme & Mr B.

  27110 Graveron-Sémerville (France)

Particulier – Mme & Mr B.

  78930 Vert (France)

Habitat 76 – Résidence de Cany-Barville

  76450 Cany-Barville (France)

Habitat 76 – Résidence de Sassetot-le-Mauconduit

  76540 Sassetot-le-Mauconduit (France)

Habitat 76 – Résidence de Oissel

  76350 Oissel (France)

Habitat 76 – Résidence de Montivilliers

  76290 Montivilliers (France)

Lycée Agricole Professionnel Gilbert Martin

  27110 le Neubourg (France)

Habitat 76 – Résidence de Saint Arnoult

  76490 Saint Arnoult (France)

Habitat 76 – Résidence de Yerville

  76760 Yerville (France)

Habitat 76 – Résidence de Doudeville

  76560 Doudeville (France)

Habitat 76 – Résidence de Fontaine la Mallet

  76290 Fontaine La Mallet (France)

Biodiversit’up – siège social

  27410 Mesnil en Ouche (France)